Officines automatisées : vive le robot de pharmacie automate

Blog généraliste et tech

robot pharmacie

Officines automatisées : vive le robot de pharmacie automate

Nous l’abordions dans notre dernier article ici sur Zettaoctet, les objets techniques de la domotique nous simplifient la vie au quotidien à tel point qu’il arrive parfois même que nous n’y prenions pas pleinement conscience. Mais si l’univers de l’habitat s’en trouve considérablement amélioré, la technologie s’invite tout autant – et de notre point de vue de particulier – de façon bien plus consciente dans les usines et dans de nombreux commerces. L’automate de pharmacie ou robot de pharmacie en est un très bel exemple que nous souhaitions aborder et mettre en avant dans cet article. Voici les points que nous allons aborder ensemble sur cet outil révolutionnaire pour toutes les pharmacies qui décident de s’en équiper.

Comment fonctionne un automate pour pharmacie ?

Si vous avez déjà vu l’un de ces automates de pharmacie à l’oeuvre, alors les quelques lignes qui suivent ne s’adressent pas à vous car vous voyez tout de suite comment fonctionne un robot de pharmacie pour le pharmacien où l’employé polyvalent en pharmacie qui va s’en servir. Mais dans bien des secteurs géographiques, il y a de nombreuses personnes qui ne savent pas même, ne serait-ce que se représenter à quoi cela peut ressembler. Alors pour vous en donner une visualisation plus précise, il ne s’agit pas d’un robot comme celui que nous avons utilisé pour représenter les nouvelles technologies dans le monde (peut-être que cela viendra un jour (et peut-être même d’ailleurs que cela existe d’ores et déjà dans certains pays du globe, mais nous n’en avons encore jamais vu de ce type dans l’Hexagone au sein de votre équipe de rédaction)), mais d’un automate qui n’est pour l’occasion pas un robot humanoïde.

Dans les pharmacies automatisées qui ont la chance d’être équipées en la matière, le système est souvent disposé comme suit. Une certaine quantité (il est difficilement concevable de voir cela sur l’intégralité des références que propose chaque pharmacie, qu’il s’agisse de médicaments ou autres) de boites de médicaments (ou autres produits) est entreposée dans un espace plus ou moins grand et plus ou moins profond. Chaque référence est séparée de manière à constituer des compartiments bien distincts. Un automate qui peut prendre différentes formes, une espèce de bras mécanisé qui est fixé sur un rail, un système d’éjection… lui permettant d’extraire de chaque compartiment un certain nombre de boites de médicaments sur un tapis roulant. Ce dernier achemine alors toutes les boites de médicaments qui sont demandées par l’opérateur (l’automate de pharmacie est relié informatiquement aux ordinateurs que les pharmaciennes et pharmaciens ont devant eux quand ils vous reçoivent) jusqu’à un endroit où l’opérateur pourra les récupérer facilement pour les remettre au client.

Cela peut aussi être dans bien des installations un endroit qui va contribuer à les acheminer jusqu’à l’opérateur en fonction des espaces exploitables que vous aurez à disposition. Cela peut être comme un tuyau en colimaçon, un autre tapis roulant, etc. Pour que vous visualisiez de façon plus précise encore, un robot de pharmacie peut par exemple être incorporé dans le comptoir où vous allez vous présenter (vous aurez peut-être l’occasion de voir l’automate fonctionner sous vos yeux (probablement ébahis la première fois)), il pourrait aussi se situer à l’étage et / ou entreposé en hauteur et l’opération pourrait se passer au-dessus de votre tête, il peut bien évidemment aussi se situer en arrière plan et ne pas être apparent pour le client, soit une installation OTC comme le diront les experts.

À quoi sert un robot automate de pharmacie ?

Comme vous l’imaginez avec ce que vous venez de lire, l’utilité – comme celle de nombreux robots et de tous les automates – c’est d’automatiser de nombreuses choses. Dans le cas qui nous intéresse ici, l’automate de pharmacie permettra principalement de gagner du temps en évitant de nombreux déplacements pour aller chercher une ou plusieurs boites de médicaments quand il y a plusieurs références différentes dont le patient a besoin, mais aussi de gagner un temps considérable quand il s’agit de référence moins commercialisées pour lesquelles on peut tout à fait concevoir que même le meilleur des pharmaciens ait parfois des difficultés à le retrouver dans son étal quand il se trouve parmi de nombreuses autres références de produits ou médicaments ayant la même fonction que lui.

On comprend dès lors qu’une telle technologie au sein d’une officine, soit un élément de valorisation de cette dernière qui soit particulièrement conséquent au moment d’en évaluer le fonds de commerce pour un achat ou une vente de pharmacie. Parce que jusqu’ici nous avons vu les choses du point de vue d’un particulier, mais qu’en est-il du point de vue du pharmacien ? Quels sont les avantages et / ou les inconvénients d’une telle automatisation ? Des cabinets de conseils spécialisés comme le Cabinet Plumecocq peuvent vous aider dans vos démarches d’achat / revente d’officines, pensez à bien les questionner sur ce type de matériel pour qu’ils vous expliquent les avantages et les inconvénients d’un tel type d’équipement. Sans avoir, ni les compétences en matière de transactions pharmaceutiques, ni les connaissances pointues en fonctionnement des robots d’automatisation qui équipent les pharmacies de France et de Navarre, voyons les avantages et inconvénients pour un pharmacien qui se pose la question d’équiper son officine d’un automate de pharmacie ou d’un pharmacien qui souhaite faire l’acquisition d’une ou plusieurs officines, avantages et inconvénients qui nous apparaissent à nous, passionnés des technologies utiles dans nos usages du quotidien.

Avant de les aborder, il est aussi à noter que ces robots sont aussi exploités dans des pharmacies hospitalières comme dans la vidéo suivante :

Les inconvénients des robots de pharmacie

Une fois n’est pas coutume, nous allons commencer par les inconvénients et garder les avantages pour la fin, tant nous sommes convaincus qu’un tel appareillage est bien plus une chance qu’un handicap quand on exclut bien entendu le critère prix car bien évidemment cela représente fort logiquement une coquette somme en euros (à partir de 70000€ approximativement pour les modèles les plus « début de gamme »).

Vous vous en doutez, une telle automatisation, reliée informatiquement aux ordinateurs et logiciels de l’officine demande nécessairement de la maintenance qui représente elle aussi un coût. Il faut donc prévoir une augmentation des frais fixes par rapport à cela. Autre inconvénient, comme chaque système issu des technologies modernes, tant que tout cela fonctionne c’est très bien, mais quand il y a un bug dans la matrice, on se rend assez vite compte que les alternatives n’ont pas toujours été anticipées. De nos jours, combien de fonctionnement sont rendus impossibles quand il y a un problème informatique ou un défaut de connexion à Internet ? Assurément beaucoup et ce n’est pas en ajoutant des surcouches de technologies et d’automatisation que l’on va pouvoir résoudre cela. Seulement voilà, de nos jours et dans un monde qui évolue en permanence sur toutes ces bases-là, peut-on encore vivre sans technologie ? La question, comme nous l’avons vu dans l’article en question pour lequel nous venons de vous mettre un lien, mérite pleinement d’être posée. Dans un cas comme celui que nous voyons, pensez-vous vraiment qu’un vieil apothicaire puisse développer une patientèle s’il a plusieurs concurrents avec des officines modernes où l’on sert plus vite ? Même si la valeur des conseils qu’il prodigue est indéniablement supérieure, nous vivons dans un monde où les personnes ne veulent plus attendre, c’est ainsi et c’est bien souvent (trop ?) le seul et unique critère de sélection qui vaille pour beaucoup. Ce qui nous amène à penser qu’une telle installation quand elle est pensée intelligemment est bien plus génératrice d’avantages.

Les avantages des automates de pharmacie

Si un robot de pharmacie va chercher les boites pour vous dans le compartiment qui leur est dédié, il faut tout de même approvisionner ce dernier d’une manière ou d’une autre vous dites-vous ? Même pas ! Ou plutôt même pas forcément. En effet, il existe deux types de robot de pharmacie, automatique ou semi-automatique, le premier ayant cet avantage de se réapprovisionner tout seul comme un grand. Vous déposez toutes les boîtes et ce dernier va toutes les scanner et se charger d’aller les ranger à la bonne place. C’est sympa tout de même la technologie quand on en arrive là, non ?

Que vous l’approvisionniez manuellement avec un opérateur ou automatiquement avec un modèle prévu à cet effet, l’avantage d’un tel automate sera de vous permettre de vous dégager du temps de traitement à chaque fois qu’un patient se présente avec une ordonnance. Le temps ainsi gagné peut être réutilisé pour augmenter la valeur ajoutée en matière de conseil (voire à permettre de l’up-selling dans des cas bien spécifiques), ou réattribué à d’autres fins.

Dernier avantage, comme tous les robots, l’automate de pharmacie a les avantages de ses défauts, il rend la tâche plus compliquée qu’autre chose les rares fois où il tombe en panne, mais l’essentiel du temps (encore heureux !), ce n’est pas le cas et quand il fonctionne correctement, il ne se trompe pas, ne fait pas d’erreurs parce qu’il est fatigué et / ou qu’il travaille dans la précipitation. Cela peut éviter de délivrer au patient un médicament qu’il n’a pas demandé et de devoir reperdre du temps avec des actions correctives ainsi que de générer un gêne pour le client en question.

Conclusion sur l’automatisation

Petit rappel, ici nous nous adressons à des passionnés de technologie à la faveur d’exemples comme celui-ci. En revanche et nous conclurons là-dessus, si vous êtes un pharmacien qui s’interroge sur ce sujet pour son officine ou que vous réfléchissez sur l’acquisition d’une ou plusieurs officines et de l’intérêt que ces dernières soient équipées ou non, vous pourrez trouver un avis bien plus aiguisé que le nôtre, qui nous semble à la fois tout à fait pertinent et objectif sur les avantages et inconvénients de l’automate de pharmacie dans cet article du site le pharmacien de France.

C.S